Colin Firth déchiré entre paix et vengeance dans Les Voies du Destin

Colin Firth déchiré entre paix et vengeance dans Les Voies du Destin

Inspiré du roman autobiographique (The Railway Man) d’Eric Lomax, officier de l’armée anglaise qui fut capturé pendant la Seconde Guerre mondiale par les Japonais et forcé de travailler sur la construction d’un chemin de fer entre la Thaïlande et la Birmanie, Les Voies du destin s’annonce déjà comme un film poignant et retentissant.


Interprétés par deux acteurs de premier choix, Colin Firth (Le Discours d’un roi, Bridget Jones) dans le rôle d’Eric Lomax et Nicole Kidman (Moulin Rouge, The Hours) dans le rôle Patricia Wallace, les personnages du trailer parviennent en quelques secondes à nous dévoiler passion, intensité et souffrances. Les deux époux semblent en effet lancés dans un combat douloureux contre le passé dans le but de sauver leur couple.

Le film se situe après la Seconde Guerre Mondiale. Des années après son emprisonnement au Japon et les travaux forcés auxquels il a été soumis, Eric Lomax souffre toujours d’un stress post-traumatique. Sa deuxième femme, Patricia Wallace, souhaitant l’aider à surmonter ses démons, découvre que le jeune officier qui hante sa mémoire est toujours vivant. Elle va alors donner la chance à Eric de se confronter à celui qui l’a torturé il y a de ça des années.

Le casting multiplie les acteurs de qualité jusqu’à ses personnages secondaires : Hiroyuki Sanada (Wolverine : le Combat de l’Immortel, Le Dernier Samouraï), Stellan Skarsgård (Nymph()maniac, Millenium) et Jeremy Irvine (Now is good).