Game of Thrones : Sigur Rós chante à la gloire des Lannister

Game of Thrones : Sigur Rós chante à la gloire des Lannister

Après le groupe The National, c’est aux islandais de Sigur Rós de reprendre la chanson The Rains of Castamere – hymne à la gloire des Lannister – pour conclure l’épisode 4×02 de Game of Thrones. Les trois membres y font également une courte apparition.

pub-haut

Choix peu surprenant : Sigur Rós est connu pour son art de mélanger musique classique et minimaliste. Musique facilement utilisable au cinéma, on a déjà eu l’occasion d’entendre les titres du groupe dans de nombreux films, aux moments clés de leur narration, notamment dans les films 127 heures (avec James Franco), Un Prophète (de Jacques Audiard) et Remember Me (avec Robert Pattinson).

On découvre une mélodie douce et calme, nous plongeant dans une ambiance inquiétante mais paradoxalement apaisante. Toutefois, cherchant bel et bien à nous donner des frissons, on distingue en fond sonore ce qui s’apparente probablement à des cris de corbeaux.

— Attention spoilers —

La reprise de Sigur Rós conclut cet épisode 4×02, déjà surnommé par les fans « The Purple Wedding » et renvoit ainsi symboliquement au Red Wedding de la fin de la saison 3.

The Rains of Castamere avait, la première fois, été interprétée par le groupe The National dans l’épisode 9 de la saison 3 pour le Red Wedding, mais la version de celle-ci était d’avantage portée sur la gravité de la voix de l’interprète – probablement dans le but de mettre en avant le sens des paroles – et rattachée au genre des chansons médiévales. Version moins moderne, donc, que celle de Sigur Rós.

On peut toutefois remarquer que la chanson avait déjà été suggérée dans plusieurs épisodes auparavant par les personnages eux-mêmes !

Les paroles content l’histoire de Castamere, auparavant siège de la maison Reyne, maison vassale des Lannister. Castemere s’étant rebellée, Tywin Lannister a sévèrement réagi en exterminant la maison Reyne et celle des Tarbeck qui leur était venue en aide. De cette histoire est tirée cette célèbre et triste chanson qui servit depuis de forme d’avertissement contre ceux qui auraient voulu défier les Lannister.

Le titre forme ainsi un jeu de mot : The Rains of Castamere face aux Reynes de Castamere.

Les paroles jouent également sur le rapport de pouvoir entre les deux maisons : il ne suffit pas d’être un lion pour mettre en péril la maison Lannister.

En bonus, voici les paroles de la chanson et leur traduction :

And who are you, the proud lord said,

that I must bow so low?

Only a cat of a different coat,

That’s all the truth I know.

In a coat of gold or a coat of red,

A lion still has claws,

And mine are long and sharp, my lord,

As long and sharp as yours.

And so he spoke, and so he spoke,

That lord of Castamere,

But now the rains weep o’er his hall,

With no one there to hear.

Yes now the rains weep o’er his hall,

And not a soul to hear.

And so he spoke, and so he spoke,

That lord of Castamere,

But now the rains weep o’er his hall,

With no one there to hear.

Yes now the rains weep o’er his hall,

And not a soul to hear.

Et qui êtes-vous, dit le fier seigneur,

Pour que je doive m’incliner si bas ?

Rien qu’un chat d’une autre fourrure,

Et voilà ma vérité vraie.

Fourré d’or ou fourré de rouge,

Un lion, messire, a toujours des griffes,

Et les miennes sont aussi longues et acérées

Qu’acérées et longues les vôtres.

Ainsi parla, parla ainsi,

Le sire de Castamere,

Mais les pluies pleurent en sa tanière,

Et plus personne ne l’entend.

Oui, les pluies pleurent en sa tanière,

pub-haut

Et nulle âme ne l’entend plus.

  • Post category:Non classé