Planes 2

Planes 2

 

Second volet des aventures de Dusty, l’ex-épandeur devenu champion de courses aériennes, Planes 2 déjoue pièges et feux de forêt avec bien plus d’entrain que son aîné.


Alors que Planes n’avait pas vraiment fait l’unanimité critique, en reprenant avec une certaine paresse tous les codes du succès Cars pour les envoyer dans les airs, ce dérivé de Cars avait pourtant engrangé pas moins de 172 millions de dollars de recettes à travers le monde. Un argument infaillible pour remettre le couvert à peine un an après la sortie du premier opus.

Signé des studios DisneyToon (filiale de Disney spécialisée dans les suites des films à succès), Planes 2 donne un second souffle aux aventures de Dusty (voix de Fred Testot en VF). D’outsider aux rêves de gloire, Dusty passe au stade de star à la carcasse un poil rouillée à force d’avoir appuyé sur le champignon. Avec un moteur en vrac, Dusty va devoir revoir ses plans de carrière et pourquoi pas s’engager auprès des soldats du feu.


Destiné aux plus petits, Planes 2 brave le retour de flamme en inculquant avec malice les bénéfices de l’entraide et du travail d’équipe. Une seconde chance pour l’as de la voltige qui survole ici des paysages nettement plus détaillés et aboutis, instaurant par la même occasion une petite leçon d’écologie à nos chères têtes blondes. Une historiette altruiste qui rend hommage au dur travail des pompiers et qui saura, très certainement, créer au passage quelques vocations.