De Batman à Bob Dylan : hommage à Heath Ledger pour ses 35 ans

De Batman à Bob Dylan : hommage à Heath Ledger pour ses 35 ans

 

Aujourd’hui,  Heath Ledger aurait eu 35 ans.


Tragiquement décédé le 22 janvier 2008 suite à une mauvaise combinaison de médicaments, Heath Ledger s’est imposé comme un grand acteur, en partie par sa faculté à varier les registres. Dans chacun de ses rôles, il a su manier avec habileté l’art de la nuance et de la justesse tout en jouant sur les nombreuses facettes de ses personnages, plus complexes les unes que les autres.

L’occasion de lui rendre hommage et de se remémorer trois de ses grands rôles.

#1 The Dark Knight

Le Joker restera sa performance la plus marquante et la plus reconnue dans l’univers du cinéma – rôle pour lequel il a obtenu un Oscar à titre posthume.

Sa capacité à creuser ses personnages a atteind son apogée. Homme machiavélique frôlant la démence sans être totalement fou, on découvre un Heath Ledger métamorphosé et très sombre.

Dans cette vidéo, le journal de bord que l’acteur avait lui même fabriqué montre l’investissement qu’il mettait dans la préparation de ses rôles. Limite fragile entre réalité et fiction ? Une frontière mince entre réalité et fiction dans laquelle l’acteur pouvait parfois se perdre.

#2 Le Secret de Brokeback Mountain

Ennis del Mar est le rôle clef qui l’a fait connaître du public et encenser par la critique. Personnage surprenant aux facettes ambiguës, l’acteur a manié l’art de porter les masques et de les soulever. Homme marié et père de famille, il vit dans ce film une histoire d’amour homosexuelle secrète et passionnée. Touchant, rigide et sensible, il est alors bien loin de la folie du Joker…

#3 I’m not there

Toujours dans cet univers mêlant caractères contradictoires et jeu de dissimulation, Heath Ledger est invité à interpréter Robbie, une figure fantasmée d’un Bob Dylan aux cents visages. Nouant allure romantique et assurance sans faille, acteur célèbre jouant de ses atouts, il se révèle tout à la fois narcissique, égoïste et misogyne; un insupportable charmeur. Là encore, il s’agit d’un personnage que l’acteur a construit dans la nuance et la profondeur.

Passant de guitare à cow-boy, d’une attitude rock’n’roll à un sourire angélique, Heath Ledger reste aujourd’hui un acteur regretté au talent multiple et inoubliable.

  • Post category:Non classé